Paradoxes
La logique mise en oeuvre actuellement dans les ordinateurs (manipulation de 0 et de 1) a ses fondements dans l'algèbre de Boole, énoncée en 1854 dans un ouvrage intitulé "Les lois de la pensée".

La logique booléenne doit-elle être remise en question dans l'éventualité de la construction de calculateurs quantiques ?

D'autre part la logique mathématique a connu de nombreux développements depuis le début du XXè siècle et a vu l'émergence de formes variées : quantique, intuitionniste, modale, etc. L'une d'elle est-elle adaptée au mode de raisonnement à adopter dans les calculateurs quantiques ?

J'ai développé des outils permettant de lire plus facilement "Les lois de la pensée".
J'ai également eu la surprise de découvrir que les outils graphiques que je mettais en place rappelaient la structure de la musique sérielle.


J'ai enfin conçu avec l'artiste Samuel Bianchini une installation interrogeant la notion de paradoxes.

"In realities, I am a bugged program"
Galerie Jozsa, Bruxelles 2009,
La Gaité Lyrique Paris 2012.

fr
en